Les terres du comte Dracula (Roumanie)

Départ: 28-04-2019 Statut: Départ garanti Prix: 575 Temps: 8 Journées
Départ: 26-05-2019 Statut: Départ garanti Prix: 675 Temps: 8 Journées
Départ: 09-06-2019 Statut: Départ garanti Prix: 675 Temps: 8 Journées
Départ: 21-07-2019 Statut: Départ garanti Prix: 675 Temps: 8 Journées
Départ: 11-08-2019 Statut: Départ garanti Prix: 675 Temps: 8 Journées
Départ: 25-08-2019 Statut: Départ garanti Prix: 575 Temps: 8 Journées
Départ: 15-09-2019 Statut: Départ garanti Prix: 675 Temps: 8 Journées

Un voyage à travers ce pays, connu avant tout en tant que patrie de Dracula. Toutefois, la Roumanie a beaucoup plus que cela à offrir. Citadelles et châteaux pittoresques surgissent des forêts de la Transylvanie, où des loups et des ours rôdent dans les montagnes majestueuses des Carpathes. Des monastères, des églises et des villages historiques font partie des meilleurs sites médiévaux du monde, où les traditions folkloriques subsistent et paraissent inchangées depuis des siècles. Bucarest est la capitale de la Roumanie, cela dit, un voyage à travers le reste du pays pourrait être une expérience qui relève du défi mais qui vaut le détour. Ce n’est que récemment que la Roumanie a réapparu face au monde telle la partie cachée d’un iceberg qui émerge. Son peuple est sorti de l’état d’isolation dans lequel il était plongé pour avancer à grands pas vers le futur. Nous vous invitons à rejoindre notre tour sur un des territoires européens « aux secrets les mieux gardés », toujours recouvert de légendes et préservant encore l’image de la vieille Europe, telle qu’elle le fut autrefois.

Curiosités principales incluses dans le tour :

Sibiu — la région de Sibiu se situe au centre de la Roumanie, dans la partie sud-est de la Transylvanie. Ce territoire correspond à la région où des communautés germaniques furent autrefois colonisées (Flamands, Teutons, Saxons) par les rois de la Hongrie et possède des caractéristiques spécifiques
Medias — agglomération datant à l’origine de l’époque de fer, en passant ensuite par l’époque romaine, Medias fut pendant des siècles une ville à prédominance saxonne, entourée de murailles percées de grandes portes d’entrée, surplombées par des tours, dont deux subsistent encore sur la Strada Closca
Sighisoara — véritable trésor européen, Sighisoara fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Située sur la rivière de Tarnava Mare, la ville fut construite par les Saxons entre le 12e et le 17e siècles. Onze tours veillent sur les murs de Sighisoara
Fagaras — le Comté de Fagaras s’étend à l’ouest du Comté de Brasov dans la dépression de Fagaras, sur la rive gauche de la rivière Olt et au sud des Alpes de Transylvanie, c.à.d. des montagnes de Fagarasului. La forteresse de Fagaras est le monument le plus impressionnant de la ville et en même temps le point central autour duquel elle fut bâtie
Bran — le château de Dracula à Bran est sans doute une des escales obligées pour ceux qui voyagent à travers la Transylvanie. Des tours, des couloirs étroits, des pièces cachées — le château abrite une multitude d’histoires, assez mystérieuses pour éveiller la curiosité des friands de légendes
Brasov — Brasov, c’est tout le contraire de Bucarest : une ville tranquille et paisible de 300 000 habitants, nichée dans les montagnes des Carpathes. Elle est actuellement le deuxième grand centre industriel après Bucarest ainsi qu’un des principaux centres universitaires, historiques et touristiques de la Roumanie. Parmi les curiosités de la ville figurent les vestiges de la citadelle construite en 1533, l’Église Noire (datant du 14e-15e siècle), qui est aussi la plus grande cathédrale gothique en Roumanie mais aussi sur tout le territoire qui s’étend entre Vienne et Istanbul, ainsi que bien d’autres encore
Sinaia — Sinaia est une célèbre station de ski, connue aussi sous le nom de la « Perle des Carpathes ». Située à 780 m d’altitude le long de la vallée creusée par la rivière de Prahova, au sein du massif montagneux des Carpathes, Sinaia est une des destinations de prédilection aussi bien pour des vacances d’été que d’hiver
Le château de Peles — le château de Peles est un des musées les plus importants de la Roumanie étant donné qu’il fut l’ultime lieu de résidence de plusieurs monarques roumains, le Roi Carol I y compris, qui y est décédé en 1914. Le château fut bâti en bois, pierre, brique et marbre et possède plus de 160 chambres.

Itinéraire :

Jour 1: Arrivée à l’aéroport de Bucarest — transfert jusqu’à Curtea de Arges (145 km, 2h30 de route). Cette charmante petite ville située dans les plaines de la Roumanie du sud fut dans le temps la capitale de Wallachia (du 13e au 14e siècles). Elle bénéficiait d’un emplacement privilégié sur les collines au pied des montagnes des Carpathes. L’air y est assez frais et les touristes peuvent s’offrir une agréable promenade tard dans l’après-midi. Hébergement et dîner en pension locale.

Jour 2: Visite de Curtea de Arges suivie de transfert jusqu’à Sibiu (170 km de distance). À Curtea de Arges il y a deux églises intéressantes à visiter : la vieille église des princes et les ruines de la cour princière médiévale, toutes les deux datant du 13e-14e siècle, ainsi que la cathédrale de Bishoff, construite pendant le 16e siècle. Par la suite nous continuons notre route vers Sibiu où nous arriverons en début d’après-midi. Là-bas nous allons faire une promenade à pied dans le centre médiéval de la ville. Dîner et nuit à Sibiu.

Jour 3: Visite de Sibiu et de ses environs (150 km). Le matin — visite du musée des beaux-arts de Bruckenthal, inauguré en 1819. L’après-midi nous poursuivons notre voyage pour arriver au musée en plein air d’Astra. Sur la route de retour vers Sibiu nous faisons une halte dans le village de Sibiel où les vieilles traditions subsistent encore de nos jours. Là-bas nous allons visiter le musée des icônes et nous allons dîner en compagnie d’agriculteurs locaux.

Jour 4: Sibiu — transfert jusqu’à Biertan — transfert jusqu’à Sighisoara (130 km). Après le petit-déjeuner nous partons en direction de Sighisoara en passant par Medias. Sur la route nous nous arrêterons à Biertan, célèbre pour sa forteresse saxonne, sa cathédrale et son centre culturel. Ensuite nous continuons vers Sighisoara pour y dîner et passer la nuit dans l’enceinte de la cité. C’est une journée avec un court déplacement à travers une région où se succèdent collines et plateaux. L’après-midi est destiné au repos et à une promenade à pied dans la forteresse de Sighisoara.

Jour 5: Visite de Sighisoara et de ses environs (200 km). C’est une journée plutôt relaxante. Dans le complexe spa de Sovata, se trouvant à quelque 50 km de Sighisoara, on offre aux touristes l’opportunité de nager dans les eaux salées du lac URSU (le lac des Ours). De Sovata nous avons un transfert jusqu’à Priad (30 km de distance environ) afin de visiter les mines de sel locaux. C’est aussi un endroit où vont beaucoup de personnes souffrant d’asthme pour y faire des cures. Au village voisin de Corund (centre de céramique réputé) nous pouvons profiter d’un peu de temps pour faire du shopping.

Jour 6: Sighisoara — transfert jusqu’à Predeal et Sinaia (150 km de distance). Après le petit-déjeuner nous voyageons jusqu’à Predeal / Sinaia en passant par Brasov et Bran. Sur la route, nous faisons des escales pour visiter Brasov (son Église Noire, le quartier de Schei, le musée de l’École Roumaine sans oublier le centre ville) avant de continuer en direction de Bran, où nous visiterons le célèbre château du comte Dracula. Dans l’après-midi nous poursuivons notre route vers le mont Sinaia, où nous restons pour dîner et pour la nuit.

Jour 7: Visite de Predeal / Sinaia et de ses environs (100 km). Ce sera un autre jour de détente. Le matin nous visiterons le château de Peles (ancienne résidence d’été des rois) et nous ferons une agréable promenade aux alentours du château. Ensuite nous voyagerons jusqu’à Bucarest en passant par Ploesti / Valea Calugaresca, où nous pourrions nous arrêter pour une petite dégustation des vins locaux.

Jour 8: Le matin nous ferons une courte visite de la capitale (en fonction des horaires des vols) pour être ensuite transférés jusqu’à l’aéroport de Bucarest pour le vol de retour.

Hébergement et repas: Nous passerons 7 nuits dans des petites pensions et des hôtels, dont les chambres disposent de salles de bain. Les repas sont sur la base d’une demi-pension (petit-déjeuner et dîner inclus).

Transport des bagages: Le transport de vos bagages est pris en charge durant la totalité du voyage. Veuillez prévoir un petit sac à dos pour vos effets personnels dont vous pourriez avoir besoin pendant les déplacements en journée.

Inclus dans le prix: Hébergement et repas selon le programme prévu ; transferts terrestres en bus privé comme prévu au programme ; guide anglophone ; frais de visites des différents sites.

Frais non inclus: Billets d’avion, pourboires, boissons alcoolisées et autres dépenses personnelles.

Période de voyage recommandée : Juin-Septembre

Difficulté du tour: A

Il ne s’impose aucun entraînement particulier. Toute personne capable d’effectuer de longues promenades en forêt est également en mesure de participer à ces tours. Les voyages sont par définition de courte durée et à basse altitude. Souvent c’est vous qui choisissez de vous joindre ou pas à une excursion d’une journée. Les chemins passent par des terrains vallonnés, dépourvus de rudes montées ou descentes. En règle générale, nous marchons entre 3 et 5 heures par jour.

Taille du groupe: minimum 6 personnes